top of page

Mes 3 conseils pour se ressourcer même avec la présence des enfants

Selon une récente enquête réalisée par Opinium pour le site Groupon, il a été identifié que la charge mentale des mères est plus intense durant les vacances


Les résultats du sondage sont édifiants. La charge mentale continue de suivre les mamans sur leur lieu de vacances et, elle est même encore plus omniprésente.

28 % des mères seulement trouvent cette période agréable contre 35% des pères.


Vacances à préparer, garde des enfants à anticiper, repas à préparer, rentrée à gérer... Cette période demande beaucoup d'énergie et sort la mère de son organisation habituelle et rythmée de l'année scolaire. Une période épuisante et stressante durant laquelle il est difficile de se reposer quand on a ses loulous 24/7

Avec ces quelques conseils, j'espère de tout cœur que vous passerez un été doux, sans débuter septembre et l'année scolaire épuisée. Des conseils à garder en mémoire et à appliquer tout au long de l'année



Une équipe coparentale solide

Déléguer

A moins d'être une maman solo, vous n'êtes pas seule à avoir la charge du foyer. Je sais que ça va plus vite de faire par soi même et que la tâche est faite à votre façon, cependant arrêter de vouloir tout contrôler et de faire tout, toute seule. Accepter que les choses soient faites différemment que vous. Cela ne veut pas dire mal faite, seulement faite de manière différente.


Je rencontre beaucoup de mamans qui attendent que leur partenaire fasse les choses. Cependant, ils n'ont jamais eu l'occasion de les faire, car leur femme ne les laisse pas faire. Le partenaire ne sait pas toujours les tâches à effectuer dans la maison, triste résultat d'année de patriarcat. C'est effectivement très agaçant de devoir expliquer ou demander, mais je crois qu'il faille passer par cette étape pour réintégrer le partenaire dans les tâches du foyer, et tendre vers un meilleur équilibre des tâches.


Quand mon mari a été, pendant un an, papa au foyer, il ne savait pas trop comment gérer le foyer car il était beaucoup absent et je faisais beaucoup de choses. Après de nombreux échanges et explications, il s'occupait des tâches quotidiennes sans que j'ai à demander quoi que ce soit. Aujourd'hui encore, je ne demande plus. Les choses sont fluides entre nous. Quand il rentre de déplacement, il voit les tâches à faire, participe sans que je n'ai à demander.


Pour résumer ce premier conseil, lâchez vos exigences, soyez claires et osez demander de l'aide.



Echanger

Je suis totalement d'accord que c'est parfois fatiguant de demander. Vous aimeriez que les choses soient faciles et limpides.

Cependant personne ne sait lire dans les pensées, ni votre partenaire, ni vous.


Vous avez envie de temps pour vous, de sortir faire une balade, de prendre un bain tranquillement.

DE-MAN-DER, n'attendez pas que l'autre devine pour vous ou vous le propose. Cette attente risque seulement de faire naître de la frustration, de l'amertume ou de la rancœur.


Prenez le temps d'échanger avec votre partenaire pour trouver un équilibre dans les tâches et des temps pour soi. Vous pourrez faire une alternance une sortie en solo, ou bien un jour l'un s'occupe des repas et le lendemain c'est l'autre, ou encore affecter les tâches en fonction de ce que chaque personne aime.


Ces temps d'échange et de discussion permettront de poser votre cadre de bien-être et rétablir un équilibre plus juste pour faire en sorte que la balance ne tombe pas de votre côté.



Mieux plutôt que parfait

Je vous l'accorde ces deux précédents outils ne permettent pas de réduire la charge mentale car c'est encore à la femme de penser à engager ces échanges ou demander de l'aide. Je le répète... Oui, cela demande de l'énergie au début et l'objectif est de changer les choses à moyen et long terme.


Cependant, si vous n'avez pas l'énergie de passer par ces étapes, vous pouvez agir directement sur vous-même.


Vaut mieux fait que parfait, c'est le mantra que toutes les mères devraient se dire tous les jours, et surtout quand elles passent leurs journées avec les enfants. Est-ce grave si exceptionnellement le repas ne comprend pas de légumes mais plutôt des pates au beurre? Y-a-t-il une incidence si votre enfant met ses vêtements 2 jours d'affilé ou reste toute la journée en pyjama?


Non! Il n'y a aucun impact surtout quand cela reste du temporaire. Ecoutez-vous et ne faites pas plus que vos possibilités et votre énergie. Vous risquez de puiser dans vos réserves et de craquer à la fin de journée.

Demandez-vous sur quoi vous pouvez lâcher-prise et ainsi ne pas perdre de l'énergie inutilement.


Des journées en pleine conscience

J'ai souvent remarqué que les mamans qui passent leur journée entière avec leurs enfant sont déjà être au taquet dès le réveil. J'ai été cette maman "Ca y est c'est parti, go go go" et j'étais à fond du réveil jusqu'au couché, comme si j'avançais en apnée durant toute la journée. Dès le réveil, je me plongeais dans la journée et je nageais sous l'eau... jusqu'à reprendre ma respiration le soir quand les enfants étaient couchés. Vous imaginez bien qu'il m'arrivait souvent de couler, en d'autres mots de crier sur mes enfants.


Comme un nageur, votre objectif est de sortir la tête de l'eau pour reprendre votre respiration et tenir sur toute la longueur de la journée. Pour cela, lever la tête et observer vos journées. Au lieu de passer à côté d'un agréable chant d'oiseaux, d'un jeu tranquille de vos enfants.... vous allez vous prendre le temps de savourer ce moment et de ressentir un profond état de bien-être


Je ne vous dis pas de vivre toute votre journée en pleine conscience, même moi je n'y arrive pas. Seulement de faire quelques pauses de temps en temps pour reprendre de l'air.


Grâce à ces moments en pleine conscience, vous constaterez peut-être que vous avez des mini-pauses qui s'offrent à vous. Il n'est pas rare de passer à côté car c'est plus simple de prendre son téléphone que de se (re)poser et ne rien faire. Là encore, observez en pleine conscience que vous êtes en train de scroller sur votre téléphone. Cette activité n'apporte pas de bienfait à votre corps et votre énergie. Prenez le temps de poser votre téléphone, fermez instagram (ou bien cet article de blog, bon après l'avoir liké et partagé 😉) et respirez profondément. Si cela est difficile, changez d'application et ouvrez Respirelax pour faire de la cohérence cardiaque ou bien l'application livre pour lire un livre feel good (Je vous recommande vivement "Quand la reine chante, les abeilles dansent") ou encore écoutez un chouette podcast inspirant.


Prenez soin de vous et savourez les mini pauses dans ces journées bien chargées. N'hésitez pas à impliquer votre enfant dans ces moments de pause pour lui partager le bonheur et le droit de prendre soin de soi



Vous l'aurez compris simplicité rime avec facilité et sérénité. Soyez adepte du mieux plutôt que parfait et prenez le temps de savourer chacune de vos journées. Comme j'aime le dire Lâchez vous la grappe et vous ne serez qu'une meilleure mère.



Cet article vous a plu. Pensez à l'épingler sur Pinterest








149 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Laetitita.Initiation062.jpg

J'aide les mères (dépassées) à retrouver de la légèreté dans leur quotidien et de la confiance dans leur rôle de maman. 
Libérée de l'épuisement, de la culpabilité et de la perfection, elles cultivent avec joie le bonheur familial 

Laetitia Hervy 

Coach pour mamans 

virgule.png
Bébé dormant

Atelier .

Un bébé heureux & épanoui

dés les premiers jours 

bottom of page