top of page

Ecrans, enfants et parentalité



Selon une étude de février 2022, les enfants de moins de deux ans passent en moyenne 3h11 chaque jour devant les écrans : 1h22 devant la télévision, 44 minutes sur un smartphone, 34 minutes sur une tablette, 17 minutes sur un ordinateur et 14 minutes sur une console. C’est pourquoi, lundi dernier, une proposition de loi a été déposée à l’Assemblée par deux députés LR, Annie Genevard et Antoine Vermorel-Marques, visant à limiter l'exposition des enfants de moins de 3 ans aux écrans numériques, notamment en crèche ou chez une assistante maternelle.


L'utilisation des écrans soulève de nombreuses interrogations en matière de parentalité. La surexposition aux écrans est depuis longtemps associée à des effets nocifs, un sujet sur lequel vous êtes toutes bien informées. Parfois, cela peut même entraîner du stress ou de la culpabilité lorsque votre enfant regarde un épisode de Tchoupi pendant que vous vous trouvez dans la cuisine, sous la douche, ou tout simplement pour souffler un peu.


Le chanteur Aldebert souligne cette problématique dans son album "Enfantillage 4" en chantant : "Écrans, débranchez nos parents, coupez-leur donc le wifi, on fera connaissance". Et si le vrai problème résidait dans le lien rompu entre parents et enfants que peuvent engendrer les écrans ?





Des Nouvelles Balises

Nous connaissons désormais les balises d'âge pour encadrer l'usage des écrans : pas d'écran avant 3 ans (mise en place depuis 2008), pas de console de jeux personnel avant 6 ans, pas d'usage d'internet avant 9 ans, pas de réseaux sociaux avant 12 ans.


En 2024, les équipes de Serge Tisseron ont introduit de nouvelles balises : 3-6-9-12-+.

Mais que signifie ce "+" ? Selon une enquête de Médiamétrie en 2020, les parents passent plus de temps sur internet que leurs enfants. Ils sont donc ultra-connectés, ce qui peut entraîner la "technoference". Cela se traduit par des moments de jeux partagés avec les enfants interrompus par l'utilisation du téléphone pour filmer ou répondre à des messages.


Un Environnement Attentif

Le débat pour ou contre les écrans est aujourd'hui obsolète. Plutôt que de chercher à les supprimer, il est question d'offrir des alternatives aux écrans et d'accompagner les parents dans leur rôle. Serge Tisseron souligne qu'un enfant peut passer beaucoup de temps devant les écrans mais se retrouver ensuite dans un environnement très attentif, et inversement.

Les chercheurs s'accordent à dire que les écrans n'ont pas d'effet positif avant 3 ans, mais que les conséquences négatives dépendent largement de l'environnement familial et social. Il est donc essentiel de privilégier un environnement attentif et de nourrir le lien d'attachement avec l'enfant.


On Fait Quoi ?

Réduire le temps d'écran des enfants est important, mais il est surtout primordial de renouer avec l'essentiel et le lien d'attachement avec l'enfant.

Il est crucial de déconnecter l'adulte de son écran lors des interactions avec l'enfant, afin de préserver ce lien.


Si l'écran peut parfois être utilisé pour partager un moment ensemble, il est essentiel de libérer les parents de la pression du "no écran" et de se concentrer sur la qualité des interactions avec l'enfant. Et si vous cédez parfois à la tentation de prendre votre téléphone pendant une activité avec votre enfant, rassurez-vous : vous n'êtes pas une mauvaise maman. Il est essentiel de se rappeler que l'important est de nourrir des liens avec votre enfant et de vivre des moments de pleine connexion avec lui.


Si vous vous sentez épuisée ou dépassée, n'hésitez pas à prendre contact avec moi afin de retrouver du plaisir dans votre rôle de mère.



Cet article vous a plu? Je vous recommande d'écouter l'épisode de podcast dans lequel je parle de notre usage familial des écrans

Et pensez à l'épingler sur Pinterest











87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Laetitita.Initiation062.jpg

J'aide les mères (dépassées) à retrouver de la légèreté dans leur quotidien et de la confiance dans leur rôle de maman. 
Libérée de l'épuisement, de la culpabilité et de la perfection, elles cultivent avec joie le bonheur familial 

Laetitia Hervy 

Coach pour mamans 

virgule.png
Bébé dormant

Atelier .

Un bébé heureux & épanoui

dés les premiers jours 

bottom of page