top of page

Les devoirs ne sont plus un cauchemar



Aujourd’hui on va parler devoirs à la maison, moment en famille pas toujours évident. Entre l'enfant qui n'a pas toujours envie, qui a peur de ne pas y arriver, et le parent qui n' a pas toujours le temps et la patience pour rester calme... les devoirs peuvent facilement se transformer en moment de tension et vous pouvez en arriver à redouter l'ouverture de l'agenda chaque soir. C'est Véronique Maciejak, enseignante de formation et coach parental qui va nous aider à poser un nouveau regard sur les devoirs. Autrice du livre "1,2,3, les devoirs ne sont plus un cauchemar! ", elle nous dévoile tous ces secrets pour transformer ce moment et retrouver le plaisir de partager les devoirs ensemble et la joie d'apprendre en famille.



Une mise en route facile

Votre posture va être essentielle pour une mise en route de devoirs facile. Si vous appréhendez ce moment alors votre enfant va le ressentir.

Si vous n'êtes pas convaincus de tout ça, vous n'arriverez pas à convaincre votre enfant et c'est perdu d'avance.

Il est, donc, essentiel qu''en tant qu'adulte vous soyez réellement motivés à l'idée de faire les devoirs avec votre enfant. convaincus de l'utilité des devoirs, du sens des devoirs, et en faire un moment de partage avec votre enfant. Qu'as tu fait à l'école? Qu'est ce que tu aimes faire? Qu'est ce que tu n'aimes pas faire? Qu'est ce qui est facile pour toi à l'école?

Vous pouvez aussi mettre en place un tableau de routine: mettre d'un côté l'heure et de l'autre côté les tâches. C'est à vous de voir dans quel ordre vous allez mettre les tâches du soir et à voir en fonction de chaque enfant. Il n'y a pas de tableau type. Vous le mettez en place, c'est un peu comme un contrat signé à faire avec lui. C'est beaucoup plus facile pour se mettre en route, ça devient une habitude.


Vous pouvez aussi projeter dans l'après les devoirs et associer ce moment d'effort à une "récompense": un jeu ensemble, un petit épisode de dessin animé...

Lâcher le stress devoirs et réussite scolaire

L'essentiel du travail est fait à l'école. Les devoirs servent à avoir un lien avec le travail à l'école et de voir là où votre enfant a des difficultés. Les devoirs sont faits pour être faits et pas parfaits

Il est essentiel de se reconnecter à ce que vous voulez apporter à votre enfant, de vous reconnecter aux valeurs, aux soft skills. Les devoirs peuvent aider à apprendre la persévérance, le goût de l'effort, l'échec, le courage, l'entraide... des belles valeurs. Vous pouvez lâcher l'exigence des notes car si vous lui avez donné de belles compétences alors il pourra se débrouiller, et avancer dans la vie, ce n'est pas en ayant uniquement des 20/20 et aucune compétences qu'il pourra avancer dans la vie.

Les devoirs sont une belle opportunité d'apprendre de belles valeurs pour évoluer dans la vie

Quand les devoirs sont difficiles

Il ne faut pas hésiter à discuter avec l'enseignant car son objectif c'est que votre enfant soit bien et qu'il aime l'école. Vous pouvez lui expliquer que c'est compliqué ou douloureux pour votre enfant et essayer ensemble de trouver des solutions: écrire sur une ardoise, écrire en même temps que votre enfant, mettre du jeu...

Osez mettre du jeu dans les devoirs, par exemple, jouer à l'élève et votre enfant vous apprend les choses.

Chacun apprend à sa manière

Observer votre enfant pour voir sa manière d'apprendre et ainsi adapter à lui (et pas forcément à vous)

  • Certains enfants ont besoin de calme, d'autres de bruits ambiants

  • Certains aiment apprendre seuls, et d'autres avec leur parents ou un groupe de copains

  • Certains enfants ont besoin d'être en mouvement pour apprendre, d'autres assis sur un bureau

  • Certains ont besoin de voir la leçon et de faire des fiches, d'autres en s'écoutant et en s'enregistrant au dictaphone

Pour cela vous pouvez proposer différents supports pour voir ce qui marche le mieux pour lui.


Le lieu est extrêmement important et compte pour 50% dans la réussite des devoirs.

Ce n'est pas obligé d'être sur une chaise ou un bureau. Demandez lui où il a envie de se mettre et comment il a envie d'apprendre. L'important c'est son confort. Vous trouverez un test pour vous aider à mieux comprendre votre enfant dans le livre de Véronique Maciejak.


Mon enfant ne cesse de bouger durant les devoirs

Chaque enfant apprend de manière différente et certains enfants apprennent mieux en bougeant. C'est peut-être très difficile pour vous en tant que parent car ce n'est pas peut-être pas votre manière d'apprendre. C'est comme ça que lui apprendra le mieux.


Vous pouvez:

  • mettre un coussin avec des picots sur l'assise, lui proposer de s'assoir sur un ballon de grossesse ou un ballon sauteur

  • des mini pédaliers pour mettre l'enfant en mouvement, mettre une chambre à air sur les pieds de la chaise

  • proposer une balle anti-stress

  • griffonner sur le cahier

La peur de l'échec

La persévérance s'apprend avec le temps, et cela va s'apprendre en dehors des devoirs. Par exemple, les jeux coopératifs peuvent aider à apprendre l'échec car on perd tous ensemble dans ce type de jeu. C'est une occasion de montrer à votre enfant comment perdre.

Voyez si vous aussi vous avez du mal avec l'échec. Repérez les mots comme "Je suis nulle" Comment accueillez vous les erreurs? Osez en parler à vos enfants, pour leur montrer que c'est tout à fait normal. Vous pouvez faire la fête des erreurs, parler de vos erreurs et voir ce qu'elles vous ont apprises


Pour les devoirs vous pouvez commencer parce qu'il y a de plus facile pour ne pas être en échec dès le début.


Gérer les devoirs avec des enfants plus petits

Vous pouvez expliquer aux plus petits que vous avez besoin de temps privilégiés pour l'aîné. Montrer sur une horloge, un timer.. le temps dont vous avez besoin de disponible pour son frère et après il aura le meme temps où il pourra faire ce qu'il a envie.


Ne pas hésiter aussi à faire appel à des amis ou un réseau de parents d'élèves pour se soutenir, se relayer, s'entraider en fonction des capacités de chacun.. Et ce réseau pourra gérer des devoirs quand les petits vont vous sursolliciter.


Quand l'école a été dure pour vous

Parfois les moments d'école ont pu être douloureux pour vous et n'hésitez pas à en parler avec l'enseignant pour qu'il vous rassure et vous donne une meilleure image que vos souvenirs de l'école. Véronique vous encourage vivement à passer le relais le temps de réparer vos émotions enfouies qui se reveillent doucement. Vous pouvez aussi être dans l'acceptation de vos émotions et écrire à votre enfant intérieur.



Ce que l'on peut retenir:

  • Se mettre dans une posture d'accueil pour la mise en place des devoirs (réparer son enfant intérieur) Les devoirs peuvent être un beau moment lien

  • Observer comment apprend son enfant et adapter l'environnement par rapport à sa manière d'apprendre

  • Mettre en place un tableau des routines

  • Ne pas hésiter à parler avec l'enseignant

  • Ne pas hésitez à passer le relais




Cet article vous a plu? Pensez à l'enregistrer sur Pinterest

Maman et petite fille en train de faire les devoirs avec le sourire et dans la joie

famille en train de faire les révisions d'école ensemble et sans cri, dans le calme

Enfant en train de lire et faire ses devoirs au calme  avec sa maman

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Laetitita.Initiation062.jpg

J'aide les mères (dépassées) à retrouver de la légèreté dans leur quotidien et de la confiance dans leur rôle de maman. 
Libérée de l'épuisement, de la culpabilité et de la perfection, elles cultivent avec joie le bonheur familial 

Laetitia Hervy 

Coach pour mamans 

virgule.png
Bébé dormant

Atelier .

Un bébé heureux & épanoui

dés les premiers jours 

bottom of page